12 juillet 2014 Sugar Quartet

DSC02702

 

En fait, ils étaient 5 avec cet instrument étrange : le théorbe (une sorte de grand luth).

Ce jeune quatuor venu de Berlin nous a enthousiasmé avec leur interprétation  libre de Purcell à Dvorjak.

L’ambiance était telle que le groupe a continué à jouer sur le parvis de l’église.

Une belle participation d’un public charmé par la fraicheur et la virtuosité de cet ensemble.

Nous les invitons à revenir en 2015, pour le plus grand plaisir de tous.